L'Intelligence Humaine du Futur : un 1er coup d'oeil

Ce petit texte prospectif a été écrit par Pierre Moniz-Barreto en janvier 2020 :

- en cohésion de vision avec les partenaires experts qui accompagnent les fondateurs de l'AIH

- en bref avant-goût au livre L'Intelligence du Futur (à paraître en 2020 / 2021)

- en toile de fond à l'Atelier sur l'IH du Futur - niveau 1 : L'Intelligence Holistique (proposé pendant l'hiver 2020-21)

Introduction

1-  Les 4 IH anthropologiques fondamentales : corporelle, émotionnelle, cognitive, spirituelle

2- L'IH du futur sera d'abord holistique

3- L'IH du futur sera également ramifiée

4- L'IH augmentée

Conclusion

Introduction.

Challenge maximum : nos sociétés mutent à toute vitesse, nos modèles socio-professionnels sont soumis à une instabilité et à une imprévisibilité croissante (phénomène VUCA), la crise environnementale est grave et profonde, et l’Intelligence Artificielle (IA) monte en puissance, prometteuse mais inquiétante, générant de nombreux débats inaboutis. En conséquence, l’Intelligence Humaine "naturelle" (IH sans IA) doit s’adapter : elle doit muter et monter en puissance. Si nous n'y réussissons pas, nous serons vite dépassés par la somme inédite d'évènements que nous allons devoir traverser (nous avons à peine commencé).

.

Pour réussir nous devons commencer par entrer dans une nouvelle compréhension de nous-mêmes et par par revisiter notre plus précieuse ressource : notre intelligence. Notre IH doit prendre un nouvel envol pour déployer son plein potentiel. Comme le dit si bien mon ami Christophe Gamelin, dirigeant-entrepreneur (EMBA HEC 04) : "si l'être humain veut agir sur son extérieur à la mesure des énormes challenges actuels, il doit d'abord faire un travail intérieur, sur lui-même ; et il doit changer complètement son mode de pensée lié à une compréhension limitée des intelligences qu'il utilise, pour gagner en largeur et en profondeur : agir sur l'humain dans toutes ses dimensions pour lui permettre d'agir sur l'extérieur - lui redonner une dimension humaine - son Être - doit devenir notre intention commune".

.

..

1 - Les 4 IH anthropologiques fondamentales

.

Une première tâche consiste à prendre appui sur nos 4 dimensions anthropologiques de base : corporelle, psychologique, intellectuelle, et spirituelle. Ces 4 dimensions sont communes à tous les êtres humains, indépendamment de leurs différences socio-culturelles : elles constituent un socle anthropologique universel. Nous devons le comprendre et entrer pleinement dans cette dimension car cela nous est désormais nécessaire pour pouvoir prendre de la hauteur, gagner en profondeur et en largeur, remettre les choses en perspective, élargir notre conscience, retrouver du sens, prévoir et anticiper avec clarté et lucidité : toutes choses dont nous avons besoin si nous voulons traverser au mieux cette phase si particulière de notre histoire.

.

L'IH du futur devra donc prendre en compte les 4 dimensions fondamentales qui composent tout être humain : physique, psychologique, intellectuelle et spirituelle. Or, puisqu'à chacune de ces 4 dimensions correspond une forme d'intelligence propre, les 4 intelligences humaines de base sont donc : corporelle, psycho-émotionnelle, cognitive, et spirituelle. Dire que l'IH du futur sera holistique revient donc à dire qu'elle prendra en compte de façon systémique ces 4 dimensions, et qu'elle réussira à les intégrer à notre vécu quotidien.

 

2 - L' IH du Futur sera d'abord holistique

.

Dans une telle perspective et sur une telle base, l'intelligence humaine sera appréhendée de façon complète, donc pourra être vécue comme unifiée et - mieux encore - comme unifiante. Mais ce n'est pas tout : puisque la dimension holistique stipule que le tout est supérieur à la somme des parties (Aristote), l'IH du futur sera nécessairement méta : c'est à dire qu'elle permettra de développer une capacité à aller au-delà des apparences premières, à voir la réalité profonde du monde et de ses phénomènes (lieux, personnes, évènements, etc.). Donc elle permettra de gagner en discernement et en acuité : deux éléments déterminants pour évoluer au mieux dans le monde qui vient.

Entrer dans cette dimension et l'intégrer dans nos vies  - professionnelles et personnelles - doit nous permettre dès à présent d'améliorer considérablement notre compréhension de nous-mêmes et du monde, d'être plus apte à traverser la complexité grandissante des challenges historiques auxquels nous sommes confrontés, de mieux nous adapter à des environnements changeants et complexes, d'anticiper les évolutions, et d'innover de façon optimale. Ce n'est pas qu'une option : c'est une nécessité sociétale car c'est devenu un impératif de survie pour l'ensemble de l'espèce humaine. Mais c'est aussi - et surtout - une formidable opportunité d'accomplissement et d'épanouissement individuel : en effet, entrer dans cette dimension holistique, méta, systémique, de l'IH permet d'accéder à la connaissance de tout son être. Une telle complétude est la meilleure garantie de l'accomplissement individuel et de l'épanouissement personnel.

.

En résumé, et sous un angle plus scientifique, l’IH du Futur que promeut l'AIH prend donc appui sur les 4 IH anthropologiques de base, pour les  combiner de manière holistique : en les englobant dans une perspective dynamique à la fois systémique, unificatrice et méta.

Intelligence Emotionnelle (IE)

Elle est la capacité de reconnaître, comprendre et maîtriser ses propres émotions et à composer avec les émotions des autres personnes.

Elle commença à être popularisée par Daniel Goleman (Harvard) en 1996. Recherches et enseignements sont en plein essor.

Intelligence Cognitive (I.Cog)

Elle recouvre l'ensemble des processus mentaux qui se rapportent aux fonctions de connaissance et mettent en jeu la mémoire,

le langage,

le raisonnement, l'apprentissage, la résolution de problèmes, la prise de décision, la perception ou l'attention. Elle est traditionnellement mesurée par le QI. Dominante au 20e s, son importance est désormais relativisée. Elle est en  évolution suite à diverses découvertes telles que la neuroplasticité ou les neurones-miroirs.

Intelligence holistique

Elle rassemble, englobe et transcende

les 4 IH anthropologiques fondamentales.

Plus précisément : elle est holistique et méta ;

et elle fait l'objet d'une approche systémique.

Intelligence corporelle (I.Corp)

Elle désigne la capacité à utiliser le contrôle fin de son corps et de ses mouvements pour réaliser une activité physique mais aussi la capacité d'utiliser son corps pour exprimer une idée ou un sentiment, ou pour établir des relations entre le corps et l'esprit. Elle est le fondement concret de toutes les autres formes d’intelligence. Elle fait l’objet de récentes découvertes (fascias, microbiote, etc.) qui sont venues déployer  cette approche d’une nouvelle façon.

Intelligence spirituelle (IS)

Elle est la capacité à utiliser les ressources et les informations d’origine spirituelle en vue  de faciliter les résolutions de problèmes et l’atteinte de ses objectifs (personnels et professionnels) dans la vie de tous les jours.

Mise en lumière par Danah Zohar (Oxford) en 2000, elle est la forme d’intelligence la  plus tardivement  reconnue. Bien que contestée par certains universitaires matérialistes elle est en plein essor et fait l’objet de recherches et d'opérations de sensibilisation auprès du monde universitaire, des professionnels, et du grand public. Elle représente plus particulièrement (plus que les 3 autres) la dimension "méta" de l'IH du futur.

3 - L'IH du futur sera également ramifiée.

Une maîtrise minimale (une conception harmonieuse et une intégration dans le vécu quotidien) de ces 4 IH fondamentales, de la totalité holistique qu'elles forment ensemble, des liens dynamiques et systémique qu'elles entretiennent entre elles, et de leur portée méta, nous offrira la possibilité de progresser avec bonheur dans toutes les intelligences particulières dont nous commençons à avoir connaissance. L'idée que notre Intelligence Humaine puisse se ramifier en de multiples intelligences est induite par les travaux d'Howard Gardner. Mais, contrairement à la classification étroite et contraignante mise au point par Gardner dans les années 1980-1990 (8 intelligences + l'IS considérée comme une demi-intelligence...), l'évolution de nos sociétés au 21e siècle nous oblige à entrer dans une vision décloisonnée des ces diverses intelligences spécifiques.

.

Pour 2 raisons : 1) ces intelligences particulières ne sont que des combinaisons formées à partir de nos 4 IH anthropologiques de base, or ces combinaisons peuvent donner lieu à un grand nombre de déclinaisons (bien au-delà de 8 et demi) ; 2) nous allons continuer à découvrir, comprendre, intégrer, développer, et maîtriser diverses formes d'intelligences particulières, étonnantes, et pertinentes, telles que : l'intelligence adaptative, ​l'intelligence environnementale, l'intelligence temporelle, l'intelligence compassionnelle, l'intelligence informationnelle, les intelligences artistiques, l'intelligence intuitive, l'intelligence innovative, l'intelligence noétique, l'intelligence quantique, etc.

.

Et caetera car la liste n'est pas exhaustive : l'évolution de l'intelligence humaine doit rester ouverte. L'IH du futur sera en évolution constante et en renouvellement permanent, fluide et multiforme : au fil des découvertes (scientifiques) et des réflexions (philosophiques), nous explorerons et exploiterons nos ressources et nos forces méconnues, et nous le ferons au travers des multiples facettes et dimensions de notre IH.

.

 

4 - L'Intelligence Augmentée

.

Indépendamment des avancées et des bienfaits que l'Intelligence Artificielle (IA) est indéniablement capable de nous apporter, l'Intelligence Augmentée (technologies IA intégrées à l'homme) n'aura de sens que si nous sommes en premier lieu capables de reconquérir, renforcer, et redéployer notre IH "naturelle" de manière autonome et libre. Il nous sera donc nécessaire de nous rendre maître de nous-même - en acquérant une bonne base anthropologique, à la fois holistique et ramifiée : cette avancée primordiale devra se faire dans les meilleurs délais et indépendamment des avancées de l'Intelligence Artificielle (donc en parallèle), afin que nous puissions évoluer de façon autonome et rester libres face au risque d'un excès de technologie contraignante ou invasive. C'est à ces conditions qu'une Intelligence Augmentée sera possible et fructueuse. Dans cette perspective, on privilégiera la démarche expérimentale progressive développée par le mouvement cyborg de Barcelone (version Cyborg Foundation de Neil Harbisson : dont la démarche est intéressante d'un point de vue anthropologique) plutôt que celle développée par le mouvement trans-humaniste dominant (version GAFAM : dont la vision est beaucoup plus inquiétante sur le plan politique, et déficiente sur le plan éthico-moral).

.

Conclusion

.

Une bonne connaissance (au minimum) et une bonne maîtrise (au mieux) de toutes les facettes de l'IH - holistique et ramifiée - nous propulsera dans une dimension que nous n'approchons encore que timidement, et nous offrira une capacité d'appréhension de nous-mêmes, des autres, et du monde,  que nous ne pouvons que souhaiter : élargie, clarifiée, optimisée au maximum. Des dispositifs d'Intelligence Augmentée seront alors "la cerise sur le gâteau" : un indéniable plus, à condition que nous en soyons maîtres. Ces avancées nous rendront capables de forger et de gérer la complexité de notre futur de façon plus autonome, fine, responsable, harmonieuse, et efficace, que ce soit sur un plan individuel ou collectif. C'est un horizon qui n'a rien d'utopique et qui est à notre portée. Notre capacité à nous mettre en chemin dans la bonne direction ne dépend que d'une seule chose : notre compréhension juste des enjeux historiques qui sont devant nous, et notre volonté d'arriver à les relever.

Alomey logo.png
est portée par le cabinet
Conseil - Coaching - Formation
  • Facebook Social Icône